Symptômes: Gérer les symptômes d’un lymphome hodgkinien

Vivre avec vos symptômes

Un lymphome hodgkinien peut affecter les personnes de façons diverses
Comprendre vos symptômes

 

2

Un lymphome hodgkinien peut affecter différentes personnes de façons diverses. Pour de nombreuses personnes, aux stades précoces de la maladie, les seuls symptômes sont un gonflement indolore et, jusqu’au diagnostic et au traitement, leur lymphome hodgkinien a peu d’impact sur leurs vies. 

Pour d’autres personnes, des symptômes tels que la perte de poids, des démangeaisons persistantes et la fatigue peuvent être plus éprouvants sur le plan physique. 

Cependant, avec le temps, il est probable que chaque personne sera affectée, soit physiquement, soit émotionnellement, par les symptômes du lymphome hodgkinien. 

La sévérité de ces symptômes aura un impact important sur la façon dont vous vivez votre vie avec un lymphome hodgkinien – à savoir si vous pouvez continuer à travailler ou étudier, poursuivre vos activités de loisirs, voire gérer vos activités de la vie quotidienne, telles que les tâches domestiques.
Les associations de patients et les groupes de soutien en ligne sont une grande source de conseils utiles et de stratégies pour gérer à la fois les symptômes physiques et émotionnels. Vous trouverez des ressources ci-dessous et dans la section Ressources de ce site.

Les symptômes du lymphome hodgkinien

25 % des patients atteints d’un lymphome hodgkinien présentent d’autres symptômes
Un gonflement au niveau du cou n’est généralement pas le seul symptôme

Le premier symptôme le plus fréquemment observé du lymphome hodgkinien est un gonflement au niveau du cou, des aisselles ou de l’aine. Ce gonflement, causé par un élargissement des ganglions lymphatiques et situé le plus souvent au niveau du cou, affecte 70 % des personnes diagnostiquées avec un lymphome hodgkinien. La plupart des personnes ne trouvent pas que les grosseurs sont douloureuses, mais elles peuvent parfois être sensibles après avoir bu de l’alcool. Les grosseurs se développent généralement lentement, et peuvent être présentes depuis un certain temps avant d’être remarquées.

Environ 1 personne sur 4 atteinte d’un lymphome hodgkinien présentera également d’autres symptômes, tels que:
•    Transpiration abondante, en particulier durant la nuit
•    Températures élevées sans cause évidente
•    Rapide perte de poids
•    Démangeaisons persistantes, qui peuvent s’aggraver après avoir bu de l’alcool
•    Toux ou essoufflement, si le lymphome affecte les ganglions lymphatiques dans la poitrine ou les poumons
•    Douleurs abdominales ou vomissements après avoir bu de l’alcool
Température élevée, sueurs et perte de poids sont les symptômes les plus fréquents et sont dénommés « symptômes B ».

Quelques personnes atteintes d’un lymphome hodgkinien ont des cellules anormales dans leur moelle osseuse au moment du diagnostic. Cela peut entraîner :
•    une lassitude ou de la fatigue
•    un risque accru de développer des infections
•    des saignements excessifs

Cliquez ici pour plus d’informations concernant les symptomes du lymphome hodgkinien.